Encore un qui conduit au groove de Queen !

videoduster2

Décidément, c’est à se demander ce que feraient les publicitaires si le groupe de Freddie Mercury n’existait pas. Cette fois, c’est au tour de la Dacia Duster de s’abreuver à la source Queen en reprenant avec un réel sens du pastiche leur hit groovy de 1980 « Another One Bites The Dust » .

Dans ce spot, « Another One Bites The Dust »  devient immédiatement et néanmoins extrêmement habilement « Another one drives a Duster » ( Encore un qui conduit un Duster). C’est drôle, c’est décalé, c’est même un joli clin d’œil à Queen. Chez un couturier un bourgeois qui se fait tailler un costume aperçoit le véhicule à travers la vitrine avant de s’offusquer d’un « Another one drives a Duster ».

videoduster

À bord, un couple avec enfants bat le rythme avec leur tête, dépassant une matrone qui tient son chien-chien à sa mémère devant la devanture d’un joaillier. Et, à son tour, elle jette un « Another one drives a Duster ». 

videoduster3
Et lorsque le 4X4 quitte la ville pour attaquer un sentier, c’est un chasseur sachant chasser qui lance un « Another one drives a Duster » tout aussi désabusé. Tandis qu’un couple de gentlemen-farmers entonne à son tour un « Hey what don’t we get one too ?» (Et pourquoi on n’en prendrait pas un aussi ?).

videoduster5

« Détendez-vous, il pourrait être à vous » achève une voix féminine avant de préciser le prix fort modeste de cet objet de convoitise.

Décidément, après la sublime pub pour la Honda Ridgeline et le « Somebody To Love » chanté par des moutons, Queen se retrouve encore à l’honneur. D’un autre côté, sachant que Farrokh Busara, le vrai nom de Freddie Mercury, nous a quittés depuis exactement 25 ans déjà, je ne suis pas sûr qu’il aurait adoré voir ses tubes ainsi détournés. Mais, au nom du copyright, les Queen survivants ont le dernier mot n’est-ce pas ? Même si celui-ci n’est pas toujours inspiré par les meilleures raisons du monde.

queen2
Néanmoins, sachant que « Another One Bites The Dust » a été composé par John Deacon, le bassiste du groupe qui s’est bien entendu lui-même inspiré du fameux « Good Times » de Chic, créé par Nile Rodgers et son complice le regretté basiste Bernard Edwards, pour composer et enregistrer cette chanson au fameux Musicland Studios à Munich, en Allemagne. Pourtant, malgré son groove incontestable, à l’époque le groupe ne croyait guère au potentiel de cette chanson. D’ailleurs le seul clip qui en existe est une pauvre captation live. Il faudra que Michael Jackson assiste à un concert du groupe et qu’il aille les retrouver backstage pour leur dire tout le bien qu’il pensait de ce funky « Another One Bites the Dust » pour que nos Anglais se décident enfin à le sortir en single. Et, bien entendu, la chanson devient  alors un des hits majeurs de 1980 et surtout un des plus gros tubes de Queen, avant de percuter pour de bon la légende du rock…et des automobiles !

videoduster6

 

Gérard Bar david, journalisme musical et auteur de Gonzo Music 

Pub Duster : « Another one drives a Duster »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *